Conseils

9 conseils à suivre pour réussir à coup sûr un achat immobilier

Acheter un bien immobilier est une étape importante dans une vie et c’est pourquoi il est primordial de bien la réaliser. Que ce soit pour y vivre ou dans l’optique de mettre le bien à la location, l’achat d’un logement prend du temps et doit être mûrement réfléchi.

Nous vous dévoilons aujourd’hui les étapes indispensables lors de l’achat d’un bien immobilier, de la genèse du projet à sa concrétisation. Suivez nos conseils pour réussir à coup sûr l’acquisition de votre futur appartement ou maison !

Etape 1 – Bien définir votre projet d’achat immobilier

Lorsque vous achetez un bien immobilier, la première étape est de définir pourquoi vous souhaitez acheter et quels sont vos besoins. Que ce soit pour un appartement ou une maison, dans le neuf ou l’ancien, les 2 raisons principales pour acheter un bien sont soit y vivre, soit le proposer à la location. Selon ces deux critères, vos choix de sélection ne vont pas être les mêmes.

Acheter un bien pour soi c’est être exigent pour soi et par conséquent, vos critères vont être précis et uniques. Acheter un bien pour la location, c’est être plus ouvert aux propositions, parce que votre futur logement doit être susceptible de plaire au plus grand nombre.

Il est nécessaire que vous notiez vos critères pour savoir précisément ce que vous recherchez et peut-être pouvoir revoir ces objectifs une fois la recherche lancée. Ces critères peuvent être le nombre de chambres, si la cuisine est ouverte ou fermée, avec terrain ou sans terrain, le nombre minimal de pièces, la zone géographique… et bien évidemment : si vous souhaitez acheter un appartement ou une maison.

Attention toutefois à rester raisonnable en fonction du budget que vous pourrez y consacrer. Des sacrifices sur vos critères seront peut-être à prévoir.

Etape 2 – Bien estimer son pouvoir d’achat

Dès lors que vous aurez déterminé ce que vous recherchez, vous pourrez définir un budget précis pour acheter votre futur bien immobilier. Néanmoins, il ne suffit pas de se fixer un prix de vente limite dans l’achat d’un bien. Plusieurs critères sont à prendre en compte lorsque vous penserez au potentiel financement de votre projet :

Le prix du bien :

Cela semble évident, mais il est important de rappeler que, selon vos exigences, le prix de vente d’un bien immobilier est différent. C’est en définissant bien ce premier critère que vous pourrez ensuite définir le montant d’un potentiel crédit immobilier pour l’achat d’un appartement ou d’une maison.

Votre capacité d’emprunt :

Nous vous en parlions précédemment : le prêt ou crédit immobilier est bien souvent un passage nécessaire dans l’acquisition d’un appartement ou d’une maison et c’est la raison pour laquelle il ne faut pas le négliger. Calculer votre capacité d’emprunt avant de lancer vos recherches vous assure d’être bien préparé. Ainsi, vous aurez la certitude de faire le meilleur choix de crédit.

Les frais de notaire :

Ceux-ci s’ajoutent obligatoirement au prix d’achat de votre futur bien immobilier. C’est une somme conséquente qu’il faut impérativement prendre en compte dans le calcul de votre pouvoir d’achat. Elle représente un pourcentage du prix de vente compris entre 2 et 3% pour une acquisition dans le neuf et 7 à 8% pour une acquisition dans l'ancien. Plusieurs facteurs entrent en compte dans le prix final de ces frais : la nature du bien, s’il est meublé ou non, sa localisation... Un notaire est indispensable lors de la signature de l’acte, il est donc nécessaire de l’inclure dans votre budget.

Le budget travaux :

Des frais annexes sont à prévoir. Il vaut mieux directement les intégrer à la somme finale de votre budget lors de l’achat d’un bien immobilier et d’être le plus prévoyant possible. Ils seront bien évidemment liés au type de bien que vous achèterez, mais même un bien neuf nécessitera quelques travaux.

Les assurances et garanties :

Certaines assurances sont indispensables lorsque vous achetez un bien pour y vivre, mais aussi lorsque vous achetez un bien pour le mettre en location. Vous ferez probablement appel à des services comme la gestion locative : des honoraires sont à prévoir pour cette prestation. Attention, un point intéressant à noter: ces frais sont 100% déductibles des revenus fonciers.

Notre offre de Gestion Locative : Gestion locative | Gerancimo

Etape 3 - Lancez vos recherches

Ça y est, vous savez précisément quel bien immobilier vous recherchez et quel budget maximal vous pouvez y consacrer : c’est le moment de lancer vos recherches ! Vous pouvez vous rendre en agence et exposer votre projet d’achat immobilier à un agent, ou effectuer vos recherches sur des sites spécialisés.

Etape 4 – La visite de votre futur achat immobilier

La visite d’un bien immobilier, pour l’achat comme pour la location, est une étape primordiale qu’il ne faut pas négliger. N’hésitez pas à sélectionner plusieurs biens. Le but de ces visites n’est pas nécessairement de trouver votre futur achat immobilier du premier coup, mais aussi de vous aider à déterminer ce que vous recherchez vraiment.

Notez toutes les questions que vous pourriez vous poser lors de la visite pour éviter les mauvaises surprises. Sols, plafonds, cave, garage… Soyez curieux, assurez-vous du bon fonctionnement des installations électriques et n’hésitez pas à demander les diagnostics immobiliers au vendeur.

Nous vous recommandons également de ne pas évaluer simplement le bien, mais aussi le quartier dans lequel il se trouve, les transports à proximité, la possibilité de se garer, les commerces…

Etape 5 – Faire une offre et signer le compromis ou la promesse de vente

Vous vous projetez dans un bien en particulier et souhaitez procéder à l’achat de ce bien immobilier ? Il faut à présent faire une offre au vendeur et cela peut aussi passer par une négociation. Si le prix de vente du bien immobilier semble au-dessus du marché, une négociation du prix peut être envisagée. Nous vous recommandons de formaliser l’offre par écrit et de préciser une durée de validité à cette offre.

A partir du moment où le vendeur accepte l’offre, que le prix ait été revu ou non par rapport au prix de vente initial, un délai d’une à plusieurs semaines est à prévoir pour la signature d’un compromis ou d’une promesse. Vous aurez ensuite 10 jours de réflexion octroyés après signature dudit contrat pour pouvoir revenir sur votre décision. Passé ce délai, le droit de rétractation sera toujours valable, mais des frais seront à prévoir.

Etape 6 – Le choix du crédit immobilier et la signature de l’offre de prêt

Vous avez signé le compromis de vente, il ne vous reste plus qu’à trouver un crédit ! Trouvez le meilleur emprunt pour votre achat grâce à notre Simulateur de prêt immobilier.

Un crédit immobilier se choisit en fonction de votre capacité d’emprunt, qui elle-même se calcule en fonction de votre salaire mensuel net, la stabilité de votre emploi, la durée potentielle d’emprunt et le taux immobilier moyen. Vous disposerez en moyenne de 45 jours pour obtenir une offre de prêt. Préparez-vous un dossier solide et complet pour mettre toutes les chances de votre côté dans ce projet d’achat immobilier. Pour faire une demande de prêt, vous pouvez passer par une banque traditionnelle. Toutefois, si vous souhaitez bénéficier de délais de réponse plus courts, vous pouvez en faire la demande auprès de banques en ligne ou de courtiers de prêts immobiliers.

Dès réception de votre offre de prêt, vous aurez 10 jours pour accepter ou non cette proposition de crédit. Au 11e jour, vous pourrez renvoyer le document signé pour valider cette offre de prêt.

Etape 7 – La signature de l’acte authentique chez un notaire

Faire appel à un notaire est obligatoire dans le cas de l’achat d’un bien immobilier. L’officialisation de l’acte d’achat doit se faire par le notaire choisi par le vendeur. Néanmoins, l’acheteur peut également choisir son propre notaire pour défendre ses droits.

L’acheteur, c’est vous ! Vous aurez probablement encore besoin de nos quelques conseils pour bien choisir un notaire.

Alors, un bon notaire dans l’acquisition d’un bien c’est :

  • Un notaire disponible qui vous écoute et peut répondre à toutes vos interrogations. Il est votre représentant durant toute la durée de l’achat du logement.
  • Un notaire totalement transparent et loyal envers vous. Il doit donner son avis sur votre dossier et vous présenter tous les détails de ses frais.
  • Un notaire qui respecte le secret professionnel.

Après obtention d’un crédit immobilier, le temps d’attente est d’environ 1 ou 2 mois. Vous serez convoqué par le notaire. Le vendeur et vous signerez les documents devant les notaires et les fonds seront reversés par la banque. C’est à la fin de ce rendez-vous que vous serez enfin en possession des clés de votre appartement ou maison. Il ne reste plus qu’une étape après la signature de l’acte authentique, vous y êtes presque !

Etape 9 - L’organisation des travaux et l’emménagement

L’acte d’achat étant enfin conclu, le bien immobilier vous appartient enfin ! Des travaux seront peut-être à prévoir, mais il est maintenant temps pour vous d’emménager dans votre nouvel appartement ou maison, ou de proposer votre logement à la location.

Nous espérons que nos conseils vous auront été utiles dans l’achat de votre bien immobilier et que vous suivrez toutes ou une partie de ces précieuses étapes dans l’achat d’un appartement ou d’une maison. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur un potentiel achat !

Ces articles pourraient vous intéresser

Actualité
Comment réussir son investissement locatif ?

L’investissement locatif est un placement rassurant, de surcroît en période de crise comme celle que nous vivons actuellement. La raison est simple : un investissement locatif réussi est la garantie de recevoir un complément de revenus régulier, en plus de se constituer un capital en vue de la retraite ou d’un projet futur.

Lire la suite